AVERTISSEMENT

Le temps est ta ressource la plus précieuse et mon discours ne s'adresse pas à n'importe qui. Si t'as la chance de ne pas te reconnaître dans ce qui suit, perds pas une seconde de plus ici et dépêche-toi profiter de ce que t'as déjà avec ceux qui comptent pour toi.

Mon discours s'adresse:
- À l'insatisfait, celui qui n'arrive pas à se contenter de ce qu'il a.
- À l'ambitieux, celui qui en veut absolument plus que la moyenne.
- Au courageux, capable de se placer volontairement dans l'inconfort.
- Au procrastinateur, celui qui repousse absurdement l'action pertinente.

Clique sur "j'en veux plus", prend ce que qu'il y a à prendre et applique.

"Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une"
- R. Giordano

J'en veux plus


Juriste suisse de 25 ans, quintilingue, assoifé de progrès (autant annoncer la couleur d'entrée de jeu..).
Je pratique et enseigne une discipline mélangeant musculation et gymnastique: le Street Workout.

Poussé par la passion, j'ai fait mon chemin dans ce sport en côtoyant échec et douleur (et douleur encore..)
Ainsi, j'ai peu à peu acquis une éthique de travail qui, transposée sur d'autres pans de ma vie, m'a permis de m'attirer une myriade de jolis choses.
J'ai alors découvert la confiance en soi, tu sais, ce truc génial qui étouffe chacune de tes peurs parce que t'es consient que t'es là pour t'aider toi même. Que tu te laisseras jamais tomber.

Au vu de mon parcours, j'ai décidé de me servir du Street Workout comme véhicule d'introduction (un sorte de voiture bélier) pour partager gracieusement et dans la bienveillance un message inspirant avec celles et ceux qui voudront et sauront l'écouter.

2009, 16 ans, un surplus d'énergie mal géré, alloué au jeu vidéo et à la drogue. Par manque d'expérience et de conseils capables de me toucher réellement, je me fais du mal. À moi-même comme à ceux qui m'aiment.

Les rêves de grandeur que j'ai depuis tout petit sont toujours là. Rien n'avance, mais ça ne m'inquiète pas. Naïvement, je ne réalise pas (encore) que tout ne dépend que de moi.

Un peu par hasard (un ami m'invite sur sa chaîne), je me retrouve dans une vidéo postée sur Youtube. On raconte tout et n'importe quoi, mais surtout n'importe quoi. Très touché par les retours positifs je décide de produire mon propre contenu. On est en 2011, le nom de la chaîne c'est MereTeresaPGM,  le thème c'est ma personnalité et le célèbre jeu vidéo Call of Duty.
Très vite je suis absorbé par l'univers de Youtube. J'adore l'interraction que je peux avoir avec mon public. C'est la première fois de ma vie que d'autres personnes que mes parents me félicitent pour ce que je fais.

Enfaite sans m'en rendre compte, je viens de trouver une façon supplémentaire de consommer ce carburant dont mes tripes débordent.
Je ne sais pas ce que je fais (je veux dire par là que je suis incapable de comprendre ce qui au fond me pousse à partager mon contenu) mais ça cartonne.

En juin 2013, après 2 ans de bonheur et de partage avec une immense communauté rassemblée autour de mes créations, je me retire. Je viens d'obtenir mon bac (après 5 ans soulignons-le) et je prend une année pour accomplir mon service militaire (obligatoire en Suisse), travailler pour des ONGs et voyager avec la fille qui partageait alors ma vie.

En octobre 2014, je commence la musculation au poids de corps dans ma chambre ainsi que des études en relations internationales à Genève. Je rentre à la fac sans savoir pourquoi (enfaite sûrement parce que je ne vois pas trop quoi faire d'autre....). J'arrête rapidement.

En octobre 2015, je commence HEC à l'université de Lausanne. J'ai un cours de droit dispensé par le professeur Mustaki et c'est LE gros déclic: J'adore ça.
J'arrête HEC pour m'incrire en fac de droit que je commence en Octobre 2016 et au même moment je décide de partager mon expérience sur une nouvelle chaîne Youtube que je nomme Choubatuck.

Aujourd'hui, je termine à Zürich la troisième année de mon bachelor de droit (en allemand avec certains cours en anglais). Les études me plaisent toujours mais j'aimerais tellement avoir plus de temps à consacrer au Projet Choubatuck comme je l'apelle...

À l'âge de 20 ans, j'ai commencé à ouvrir les yeux sur mes ambitions. Elles m'accompagnaient depuis mon enfance, j'en ai toujours voulu plus mais il m'aura fallu deux décennies pour le réaliser pleinement.
Avec l'identification de ce traît de caractère est apparu un problème majeur: 
Dans les faits, je n'avais rien et à ce jour je n'avais jamais entrepris les actions nécessaires à l'atteinte de mes objectifs. Faute de réelle introspection, j'étais même incapable de les définir précisément. Je savais juste que j'en voulais plus.
Seulement, la vérité c'est que j'étais au point mort et ça, ça m'angoissait tout en terminant de casser le peu d'estime que je pouvais avoir de moi-même.
Dans une tentative (immature) de sauver les meubles, j'ai inconsciemment construit un immense mensonge, un écran de fumée estompant une vérité trop abrupte pour mon égo. Le mirage avait le mérite d'être vendeur: "La vie me doit un miracle par le biai duquel tout se mettra en place. J'ai juste à prendre du bon temps sans me poser de questions comme je l'ai toujours fait en l'attendant. Un jour les choses changeront."

"La folie c'est de faire toujours la même chose en s'attendant à un résultat différent"       
- A. Einstein

Le déclic, je l'ai eu quelques mois après la rupture avec ma copine. J'étais pas bien, et je pèse mes mots. Non seulement je n'ai jamais cessé d'être conscient du mensonge que j'avais inventé, mais là en plus, j'étais seul. Seul face à moi même, seul face à mes incohérences. J'en ai donc profité pour creuser au bout de mon désespoir en m'explorant de l'intérieur pour peu à peu commencer à me dire les choses en face.
Une déconstruction/reconsctruction mentale totale. Inconfortable au possible, mais tellement bon !

Aujourd'hui, bien que conscient que ce que je fais n'a en soi pas vraiment de sens (je veux dire, tant qu'on ne comprend pas la vie, rien ne peut avoir de sens), je recherche le progrès et les nouvelles expériences simplement parce que ça me permet de m'aligner avec des désirs personnels profonds. Leur origine ? Pas la moindre idée, je sais juste qu'ils sont là et que je ne me suis jamais senti aussi bien que depuis que je les considère.

La difficulté à laquelle j'ai dû faire face c'était de vivre pleinement mon paradigme tout en restant conscient de son caractère arbitraire et de la nécessité de maintenir certains égards vis-à-vis d'autres doctrines.

En effet, ma spongiosité émotionelle, mon ouverture d'esprit et l'amour que j'éprouve, la remise en question, sont des traits de caractère pas toujours faciles à dompter.

Les coulisses
-
Ici, je parle de mes projets en cours et partage sporadiquement mes entraînements à travers de courtes vidéos que j'édite rapidement.
Ce réseau me permet de publier un contenu plus spontané, une perspective qui me plaît !
-
Clique pour te rendre sur Facebook

Le point de contact
-
Pour toute question, suggestion ou remarque, je me montre disponible et réactif sur ce réseau.
C'est également ici que je demande de l'aide quand j'ai un problème.
-
Clique pour te rendre sur Twitter

Le noyau
-

Quand un message compte particulièrement à mes yeux, j'enfile différentes casquettes: Scénariste, réalisateur, acteur, monteur pour vous servir le résultat sur ce réseau faisant de lui ma plateforme principale.
-
Clique pour Youtube

La vitrine
-
Sans doute ici je publie le plus de contenu. Beaucoup d'investissement pour publier des photos de qualité.
Paradoxalement, c'est également là que mon contenu le plus brut voit le jour grâce aux stories.
-
Clique pour Instagram

LE STREET WORKOUT


Discipline en plein essort, le Street Workout est un intéressant mélange de musculation et de gymnastique.

Après de nombreux mois de pratique, le pratiquant se retrouve capable de réaliser des figures impresionnantes tout en affichant un physique avantageux. Cette dualité - placée dans un contexte où le fitness est plus polularisé que jamais - est sans aucun doute ce qui conduit à l'expansion fulgurante de la discipline.

Pour le reste, les images parlent d'elles-mêmes.

Rashguard Kalhos

C'est en hiver que tu investis dans ton été. Ne laisse ni le froid ni le vent te décourager. Avec ce rashguard souple et résistant, assure-toi une saison d'hiver riche en progrès. 🔥

Plus d'info!

PERMET-MOI DE TE CONTACTER

Merci! Tu recevras un email dès que la formation sera dispo!
Une erreur est survenue, merci de réessayer.

ME CONTACTER

Pour tout projet commercial, contacte-moi avec le formulaire ci-dessous. Tu peux aussi écrire à l'adresse choubatuck@gmail.com.
Pour toute autre requête, rend-toi sur Twitter.

Top! Je reviendrais vers-toi le plus vite possible!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

PHOTOS

Voici les denières photos que j'ai postées sur Instagram.
Je cherche sans cesse à collaborer avec de nouveaux photographes., n'hésite pas à me contacter:
choubatuck@gmail.com

SnapWidget · Instagram Widget